Les Projets nommés à la 5e édition des Prix de l’Enseignement Musical.

Annonce des lauréats et cérémonie de remise des prix le 26 novembre 2018, 11h à la Tour Eiffel. Accès sur invitation dans la limite des places disponibles.

Prix de la création d’une nouvelle œuvre à dominante musicale pour de jeunes interprètes

Le Pays des Arbres
Bernard Col (Le Plessis Robinson)

« Le pays des arbres » (ancien nom du Guatemala) est un conte musical pour choeur d’enfants de CP (ou de CE1), récitant et accompagnement instrumental.
L’histoire, inspirée des légendes mayas, trouve une résonance contemporaine dans le thème de la déforestation.
La structure de la pièce est en huit chansons, reliées entre elles par une narration.
Le style des chansons est varié, truffé de références plus ou moins cachées au folklore latino-américain, à la chanson française, aux génériques des films d’animation de Disney, et même à la musique de Prokofiev.

« Le pays des arbres » a été spécialement conçu pour le P.S.M. (Parcours de Sensibilisation Musicale), un des axes de la réforme des conservatoires parisiens, visant à établir des liens entre les conservatoires d’arrondissement et l’ensemble des classes de CP de Paris.

 

« 17, place du Trocadéro »
Isabelle Stimbre / Joâo Schnier / Association Gardoise des Amis de la Clarinette (Nîmes)

Suivez la Guide !

Trois jeunes clarinettistes visitent le Musée de l’Homme, au 17, place du Trocadéro à Paris ;
Sans intérêt aucun au départ, Ulysse, Hyacinthe et Désiré(e) se laissent émouvoir malgré eux par la rencontre de quelques pièces dans le labyrinthe des collections scientifiques, et se retrouvent face à un certain loup …
Accompagnant leur « évolution » au cours de la visite, une musique « sur mesure » se fait complice des déplacements, des émotions, et de quelques essentielles interrogations …

Conte musical pour grand ensemble de clarinettes (1er, 2è, 3è cycle) et percussions.

Météoriques
Philippe Boivin / Ensemble C Barré (Marseille)

Oratorio en trois actes sur un livret de Catherine Peillon, pour chœurs d’enfants, orchestre au collège, musiciens solistes, orchestre symphonique et marionnettes. Création le 10 juin 2018 au Théâtre NoNo de Marseille dans une mise en scène d’Aurélie Hubeau.

Cette création en milieu scolaire a mobilisé près de 300 participants durant 18 mois, en étroit partenariat avec plusieurs structures d’enseignement et de diffusion implantées dans le département des Bouches-du-Rhône.

 

Ciné-Concert
Noémie Van Aerschodt / Fédération des Sociétés Musicales du Gers (Auch)

L’Orchestre des Jeunes du Gers avide de projets innovants, a produit une création en avril 2017 au Dôme de Gascogne à Auch sur un film muet noir et blanc « Never Weaken » avec l’acteur comique américain Harold Lloyd. Une musique qui rend compte des émotions et ambiance tout au long du film et qui doit être au millimètre afin de tomber au bon moment avec des actions précises. Plus qu’une musique en rapport avec le thème, c’est vraiment une création qui colle aux images et qui a été composée en fonction du niveau des musiciens de la session orchestrale.

L’Orchestre des Jeunes du Gers est un ensemble d’une quarantaine de musiciens à vents et percussions de 14 à 24 ans issus des écoles de musique de tout le département.

Prix de la réalisation d’une méthode instrumentale ou de formation musicale

Des Oreilles Magiques
Méthode pour la formation de l’oreille en cours de violoncelle
Estelle Huet (Lyon)

La formation de l’oreille est rarement abordée en tant que telle en cours d’instrument. Pourtant, elle est la clé permettant à l’élève de progresser de façon autonome, en le rendant capable d’entendre lui-même ce qu’il doit améliorer. Cette méthode originale, à destination des professeurs de violoncelle, est composée de nombreux jeux inédits conçus spécialement pour travailler l’oreille en cinq minutes au début de chaque cours. Elle aborde toutes les dimensions de la formation de l’oreille par des jeux musicaux sans partition, utilisables du tout premier cours jusqu’aux plus hauts niveaux. Une méthode innovante, idéale pour tous les professeurs en quête de créativité pédagogique.

 

Harmo Piano (Traité encyclopédique des harmonies)
François Popineau (Montreuil)

Traité méthodologique de piano jazz et harmonie jazz, couvrant l’ensemble progressif des 3 cycles d’études officiel (plus cycle de perfectionnement) des conservatoires, contenant les connaissances pédagogiques propres aux cursus, ainsi que des répertoires exemplaires, des exercices et études d’application et enfin des tests pour évaluer les acquisitions.

Bien lire la musique : un enjeu à la portée de tous
Christophe Bois (St Hilaire St Mesmin)

Comprendre et améliorer les mécanismes de la lecture musicale pour les instrumentistes monodiques en développant des automatismes à partir d’exercices simples.
Le rapport des personnes à la lecture est très divers avec des facilités pour les unes et des difficultés pour les autres quel que soit leur niveau technique.
Ce recueil s’appuie sur des observations personnelles étayées par des lectures autorisées. Il se présente en deux parties :
– une partie théorique qui expose différentes pistes de travail pour améliorer les paramètres de lecture.
– une partie pratique qui propose des exercices pour concrétiser les volets de la première partie.

Méthode d’improvisation et diminution
Lionel Bourguignon (Nantes)

Cette méthode s’adresse à des élèves de tous niveaux et tous instruments, à leurs professeurs d’instrument ou de formation musicale également.
Son objectif est de faire sauter un à un les verrous et les peurs qui apparaissent lorsqu’on se trouve en situation d’improviser.
En effet, une absence de cadre bloque plus qu’elle ne libère, et notamment à la survenue du moindre accident de parcours: aussi l’objet de cette méthode est de fixer ce cadre sécurisant, et de lâcher méthodiquement la bride. Si son principe est simple (elle peut être mise en oeuvre en quelques pages seulement), elle nécessite cependant de ne brûler aucune étape, et pourrait être complexifiée à l’envi voire même transposée à d’autres styles, en jazz par exemple.

Prix de l’innovation technologique pour l’enseignement de la musique

Ecole de musique connectée
Marie-Aline Bayon / Ecole de Musique de Solaure (Saint-Etienne)

L’école de musique connectée a pour objectif d’utiliser les outils numériques pour changer la façon dont on enseigne la musique et toucher de nouveaux publics, en 3 axes :
Un axe pédagogique : mettre en œuvre un parcours musical en apprentissage mixte. Un dispositif incluant des temps de cours collectifs en présentiel et des temps de formation en ligne entre les cours.
Un axe artistique : utiliser tablette, smartphone et ordinateur pour entrer dans la pratique musicale par la création. Pourquoi être simple interprète lorsque l’on peut être créateur ?

Un axe professionnel : créer un réseau national, construire une charte et décerner un label « école de musique connectée »

NomadPlay
Hannelore Guittet / NoMadMusic(Paris)

NomadPlay est une application de réalité augmentée, qui permet à tout amateur de substituer virtuellement à n’importe quel musicien d’un groupe ou orchestre, afin de jouer en immersion, avec défilement de partition automatisé.
NomadPlay propose ainsi une nouvelle expérience immersive et interactive, pour pratiquer son instrument dans des conditions exceptionnelles.
NomadPlay a vu le jour pour améliorer une pratique répandue : jouer par-dessus une bande, comme Ryan Gosling le fait dans LaLaLand par exemple, pour travailler son piano par-dessus un vinyle.
Après 4 ans de R&D, NomadPlay repousse ainsi les limites du « karaoke instrumental »  et de la pratique musicale immersive,  grâce à une innovation technologique distinguée en décembre 2017 du Grand Prix de l’Innovation de la Ville de Paris : un algorithme qui permet, à partir d’un enregistrement live ou studio, de séparer les sources sonores, pour supprimer celle de son choix.

Grâce à cette innovation, NomadPlay est capable, à partir d’un enregistrement unique, de décliner autant de scénarios interactifs que d’instruments présents sur la bande : en effet, à partir d’un enregistrement d’une symphonie par exemple, l’algorithme permet de soustraire soit le hautbois, soit la flûte, soit les violons, etc.… et donc de rendre cette bande disponible pour tous les instrumentistes concernés.

 

Prix du magasin de musique pour son implication dans l’enseignement

La Machine à Musique (Bordeaux)
Pamela Ferra Cabrillat

La Machine à Musique Lignerolles est un véritable lieu de vie qui accueille divers types d’événements et d’artistes, que ce soit dans l’univers de la musique mais aussi en passerelle avec la littérature, les arts plastiques et la création.
Ainsi, du jazz au chant choral, des livres aux partitions, tous les répertoires et tous les supports trouvent leur place à La Machine à Musique, portés par les « passeurs » de l’équipe, ardents défenseurs de la musique et soucieux de soutenir les clients dans leur démarche de découverte des univers musicaux.
Le secteur musical est au cœur des animations avec l’accueil chaque mois de rencontres de divers types autour de la musique : présentation de livres ou de disques, mini-concerts, présentation d’animations musicales à venir par des acteurs culturels du territoire.
La salle de rencontres de La Machine à Musique Lignerolles est également utilisée pour l’accueil de divers ateliers proposés par des acteurs du territoire : des ateliers d’écriture autour de la musique (La Ronde) des intervenants en formation (Atelier Mot à Mot), des conférences de presse pour la présentation de saisons musicales (Festes Baroques, Jazz360, Vino Voce…)

Prix du répertoire, réalisation d’une
partition de musique instrumentale ou vocale

Comédies médicales – Recueil de 8 pièces contemporaines pour hautbois seul
Pascal Gervais / Editions da Camera (Prissé)

Ce recueil est composé de pièces courtes et simples. Son but est de permettre aux jeunes hautboïstes d’aborder certaines notations musicales contemporaines, ainsi que des « effets » sonores et rythmiques et ainsi de les familiariser à un style de jeu différent.

Le Double
Gaëlle Belot / Conservatoire de musique et de danse d’Ivry-sur-Seine / Editions Henry Lemoine

«Le Double» est né de l’envie de 2 enseignants du conservatoire d’Ivry-sur-Seine, Gaëlle Belot, flûtiste et Szymon Kaça, clarinettiste, de créer un projet artistique autour du répertoire contemporain pour ces 2 instruments.
Engagés dans leur pratique artistique et convaincus de l’importance de la transmission de la musique de notre temps, ils ont commandé pour leurs élèves avec le soutien de la ville d’Ivry-sur-Seine 4 pièces pour flûte(s) et clarinette(s) auprès de N.Baba, J.Combier, J.Malaussena et M.Matalon. Ils ont ensuite sollicité les éditions Lemoine pour l’édition d’un recueil «Le Double» regroupant ces 4 pièces.
Le projet a abouti à un concert associant des œuvres jouées par les professeurs et des créations jouées par les élèves.

Les Joies du Ternaire et Pop Session
Léonard Kretz / Ecole des Arts de Schiltigheim

Le projet a consisté en la composition de 2 trios de saxophones par un groupe d’élèves âgés de 15 à 17 ans.
L’idée principale étant de les motiver en leur montrant que l’écriture de la musique est une matière vivante dans laquelle ils peuvent s’impliquer, et que leur pratique en tant qu’élève ne se limite pas à l’interprétation d’oeuvres déjà existantes.
En s’impliquant de manière active dans le contenu des morceaux qu’ils ont joué lors du concert de fin d’année, ils ont franchi un palier à la fois sur le plan instrumental et sur le plan de l’analyse musicale.

Clarinettes Urbaines
Emilien Veret / Editions Hit Diffusion (Clamart)

Répertoire pédagogique pour clarinette – deux premières années de cycle I.
Objectif : ouvrir le répertoire pédagogique de l’instrument à de nouvelles esthétiques.
Partant du constat d’un décalage entre la musique jouée par les élèves et celle qu’ils écoutent, ainsi que la difficulté à les amener à écouter de la musique instrumentale, ce répertoire a pour vocation d’ouvrir l’enseignement de l’instrument à de nouveaux répertoires (musiques urbaines (hip hop, électro), musique contemporaine, jazz, musiques du monde) et de nouvelles pratiques (improvisation, musique d’ensemble), et ce, dès le début du cycle d’apprentissage, tout en restant rigoureusement ancré dans le cursus et dans l’héritage de l’école française de clarinette.
Répertoire de 16 morceaux pour clarinette, niveau débutant, 34 pages, avec exemples audio et playbacks.

Prix du spectacle mettant en scène de jeunes interprètes

L’Autre en Scène
Matthias Champon / Le Tréteau (Saint Denis)

L’association le Tréteau, a proposé un projet de médiation et de création d’un spectacle musical. Le projet s’est déroulé sur 2 ans, sur le temps scolaire, sous forme d’ateliers, avec des élèves de CM1/CM2 de Saint-Denis et Paris (2 écoles en REP), autour de la thématique de « l’Autre ». La composition musicale a été confiée à Vincent Wavelet. Encadrés par des artistes professionnels et leurs enseignants, les enfants ont assumé toutes les étapes de la création ; de l’écriture à la performance vocale et scénique, en passant par les décors et les costumes. Cette pédagogie de l’expérience, transversale, œuvre pour l’égalité des chances.

Dans les pas de Peer Gynt
Anne-Elysabeth Tauleigne / Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon

Dans les pas de Peer Gynt est l’adaptation de la musique de scène de GRIEG imaginée pour un collectif de jeunes pianistes intrépides et une récitante.
Ce projet a supposé la ré-écriture du texte orchestral pour une configuration atypique de  8 mains sur 2 pianos + timbres ajoutés, l’adaptation du texte d’IBSEN, ainsi que la conception d’une scénographie, et a donné lieu à une représentation publique capté  salle Debussy au CRR de Lyon le 22 mars 2018.
La démarche de ce projet d’inscrit dans une intention de démontrer la pertinence d’une pratique collective à destination des pianistes, lesquels sont si traditionnellement condamnés à être solistes ou chambristes.

Nadir ou le Roi de l’Etoile
Matthieu Stefanelli (Nogent sur Marne)

Commande de la ville de Levallois pour l’écriture d’un Opéra pour les élèves des Classes à Horaires Aménagés (CHAM) et l’Orchestre d’Harmonie de la ville (OHL).
Cet Opéra-Conte s’inspire largement de différentes traditions : à la fois occidentale, mais aussi moyen-orientale et africaine, tant sur le plan philosophique que musical. C’est un rapprochement entre différentes civilisations. Cependant, il s’agit d’inspirations permettant une synthèse libre entre ces cultures aboutissant à un univers imaginaire et féérique.

 

Générations Lully
Hélène Charbonneau / Centre de Musique Baroque de Versailles

Projet d’action culturelle mené par le Centre de musique baroque de Versailles (CMBV) à Trappes (78) de septembre 2016 à juin 2018, Générations Lully invite près de 1 000 Trappistes à la découverte et à la création artistique autour de la musique baroque française. Le CMBV propose aux habitants, aux acteurs sociaux et culturels de Trappes et leurs publics, un parcours artistique autour de l’œuvre du compositeur Jean-Baptiste Lully, inventeur de l’opéra français. Le projet se déroulera en deux temps : une année de sensibilisation (2016-2017) à l’art baroque français autour de deux spectacles produits par le CMBV, et une année de création artistique (2017-2018) d’un spectacle pluridisciplinaire écrit avec les participants trappistes.